Le système de management

Notre système de management

La maîtrise de notre action collective a été renforcée par une gouvernance structurée avec délégations de responsabilités et de pouvoirs formalisées, et par un pilotage dont l’outil est notre projet associatif.

La déclinaison des axes stratégiques concernant l’établissement s’appuie sur un système de management repérable qui privilégie l’efficacité et la qualité de service en respectant les exigences des règles professionnelles, des lois et réglementations.

Le système en place est générateur d’une démarche d’amélioration continue.

Garantir un accompagnement de qualité aux enfants qui nous sont confiés, c’est aussi assurer de façon professionnelle le management du dispositif organisationnel :

  • la préparation de l’avenir
  • le pilotage
  • la surveillance et le contrôle
  • la communication
  • la maîtrise des risques et des impacts,
  • la gestion des ressources humaines et financières 
  • la gestion de la logistique de fonctionnement et du système d’information.

Autant de processus complexes qui, une fois élaborés et partagés ont permis d’améliorer et optimiser nos organisations.

Une association d’action sociale, basée selon le modèle d’une entreprise sociale et solidaire

L’association est organisée comme une entreprise sociale.

Le Conseil d’administration, organe de gouvernance, se réunit tous les deux mois. Il compte 16 membres bénévoles de compétences diverses (Administration, soin, droit, finance, éducation,industrie et commerce) impliqués dans des commissions ad hoc.

Ces administrateurs interviennent aussi, si nécessaire et selon leurs compétences, en appui au directeur de la Maison d’enfants. L’association compte 150 adhérents et le réseau de compétences en personnes ressources, au sein de l’association et en dehors de celle-ci, est un atout majeur dans l’aboutissement des projets.

Deux cultures complémentaires

A la Maison d’enfants La Chaumière, la gouvernance s’est attachée à introduire un mode de management enrichi de la complémentarité de deux cultures :

  • la culture « cœur de métier » propre au secteur du soin de l’enfant et de son éducation
  • la culture « projet » issue du secteur de l’entreprise avec ses méthodes d’ordonnancement et d’optimisation.

C’est un choix partagé entre l’association et la Maison d’enfants et formalisé dans une déclaration d’intention commune.

Les outils de pilotage

  • L’outil de pilotage de la Maison d’enfants est le projet d’établissement qui décline les objectifs du projet associatif.

  • Les instances de pilotage et de management de la Maison d’enfants sont les comités, les commissions. Les réunions sont les instances de pilotage dirigées par le Directeur de l’établissement, les cadres ou le psychologue.

  • L’instance d’échange avec les enfants est le Conseil de vie sociale relevant du code de l’actions sociales et des familles.

  • La Maison d’enfants dispose d’un manuel de Management nommé référentiel interne décrivant toute son organisation, disponible au téléchargement ci-dessous.