Les Amis de la Chaumière aujourd’hui

D’une association gestionnaire à une association d’action sociale…

 

Face aux mutations sociétales en cours, à l’évolution des exigences de la puissance publique , le système social se transforme.

Prendre en compte ces évolutions, pour agir au mieux dans l’intérêt supérieur de l’enfant qui nous est confié, a conduit notre association à se transformer en profondeur, en favorisant sa capacité d’adaptation et d’innovation.

Cette transformation a amené l’association à intégrer le concept de développement durable (basé sur le trépied économique, social et environnemental) et pour ce faire, développer : 

  • Une refonte des statuts
  • Une gouvernance clairement identifiée
  • Une évolution culturelle des personnels et la promotion du professionnalisme
  • L’innovation et la capacité d’adaptation à répondre aux besoins du territoire et préparer l’avenir 
  • Un affichage et un partage des valeurs
  • Une vision qui engage notre action
  • Des réseaux d’adhérents, de personnes ressources, de professionnels médico-socio-économiques du territoire, en assistance 

…Vers une entreprise sociale

Forte de cette évolution interne, l’association adopte aujourd’hui la posture d’une entreprise sociale, s’appuyant sur le concept d’économie sociale et solidaire.

L’association joue ainsi pleinement son rôle de partenaire du Conseil Départemental 54 qui a en charge la Protection de l’Enfance.

L’association porte des projets innovants comme :

  • La diversification son offre de service afin de permettre plus de possibilités d’accompagnement personnalisé aux enfants 
     
  • La création d’une Maison de la rencontre pour renouer le lien familial parents/enfants ou le médiatiser

  • L’octroi aux enfants de l’accès contrôlé au système numérique sur Internet dans deux salles informatiques

  • La mise en œuvre d’un système de management avec une démarche d’amélioration continue sur le processus

  • Le remplacement du chauffage de l’institution par un dispositif géothermique, assurant un équilibre thermique sur l’ensemble des 2500 m² de bâtiments de l’institution.